Une Europe agroé­cologique est-elle possible ?