Depuis 2017, les organisations membres de la plateforme Pour une autre PAC travaillent sur l’intégration de l’alimentation à la PAC, de façon à faire émerger une Politique Agricole et Alimentaire Commune (PAAC) lors de la prochaine réforme.

Après un premier travail de propositions générales portant sur la PAC post 2020, que vous pourrez retrouver dans notre livret intitulé “Osons une vraie réforme de la PAC : vers une politique agricole et alimentaire commune”, nous nous attelons désormais à préciser ces mesures, enjeu par enjeu. C’est dans cette dynamique que nous publions aujourd’hui les premières mesures relatives à l’intégration de l’alimentation au sein de la PAC post 2020

Cette note permet ainsi de préciser la vision partagée par les membres de la plateforme sur ce sujet, en présentant les définitions de termes centraux (“démocratie alimentaire”, “accessibilité à l’alimentation” ou “alimentation durable”) et en faisant le bilan du traitement de l’alimentation dans la PAC actuelle. De ce travail, découle une première vague de mesures visant à répondre à deux objectifs : celui visant la qualité nutritionnelle de la production alimentaire et celui du premier pas vers l’accès de tou·te·s à une alimentation choisie, diversifiée et saine.

Attention, cette note ne prétend pas être exhaustive : le travail de réflexion se poursuivant jusqu’en juillet 2020, certains éléments seront approfondis et d’autres viendront adresser les objectifs de recherche d’autonomie alimentaire à l’échelle des territoires, de respect du bien-être des animaux pour les aliments d’origine animale, ainsi que de souveraineté alimentaire européenne dans le respect de celle des pays du Sud.