Chaque mardi, interpellons nos eurodéputé·e·s pour changer la PAC !

2020 est un tournant important pour l’avenir de la Politique Agricole Commune (PAC). Cette année, des décisions cruciales vont être prises par l’Union européenne et les gouvernements nationaux. Alors que nous entrons dans la phase chaude des négociations sur la réforme de la PAC, c’est le moment d’interpeller nos eurodéputé·e·s pour réclamer une politique à la hauteur des défis alimentaires, sociaux et environnementaux de notre époque !

Il reste peu de temps pour avoir un impact sur les décisions car les négociations se déroulent en ce moment même et se termineront à l’automne avec le vote en plénière au Parlement européen.
C’est pourquoi les 42 organisations membres de la plateforme Pour une autre PAC s’associent au mouvement européen Good Food Good Farming et appellent tou·te·s les citoyen·ne·s européen·ne·s à faire entendre leur voix

Du 19 mai au 16 juin, nous nous adresserons chaque mardi aux député·e·s de la Commission Agriculture et de la Commission Environnement du Parlement européen pour accompagner leurs négociations et s’assurer qu’il·elle·s prennent en considération les attentes de celles et ceux qui les ont élu·e·s il y a moins d’un an.

Nature et biodiversité ; système alimentaire résilient et agroécologie ; bien-être animal et santé publique ; agriculture paysanne durable et installation de nouveaux·lles paysan·ne·s : chaque mardi, une thématique au coeur de la réforme de la PAC sera évoquée et des mesures précises seront demandées.

Participez dès maintenant grâce à notre kit d’action en ligne

Notre nombre fera notre force. Chaque mardi, tenez vous prêt·e·s à soutenir les publications de Pour une autre PAC sur Facebook, Twitter et Instagram. Et prenez la plume, sur vos réseaux sociaux, pour vous aussi faire entendre vos demandes en utilisant les fils connecteurs #GoodFoodGoodFarming et #PouruneautrePAC et en interpellant les eurodéputé·e·s tagué·e·s dans les publications de Pour une autre PAC.

Nous voulons un système agricole et alimentaire juste, sain et vertueux pour les citoyen·ne·s comme pour les paysan·ne·s et respectueux du bien-être animal et de l’environnement. La PAC représente le meilleur levier pour atteindre ce changement d’ampleur. C’est dans ce cadre que seront décidées les règles qui déterminent le futur de l’agriculture, ainsi que l’importance des sommes tirées de l’argent des contribuables (60 milliards d’euros par an) qui leur seront allouées.

Ne ratons pas le cap ! Rendez-vous dès mardi 19 mai et jusqu’au 16 juin pour demander une vraie réforme de la PAC !