Hauts-de-France

État des lieux

En Hauts-de-France, le renou­velle­ment généra­tionnel dans l’agriculture est un fort enjeu, avec le deux­ième plus faible taux de renou­velle­ment par­mi les régions français­es (2,75%) alors que 57% des paysan·nes ont plus de 50 ans (MSA, 2019). 

Le Con­seil région­al de Hauts-de-France a à sa dis­po­si­tion des leviers pour encour­ager l’installation agri­cole, en par­ti­c­uli­er des fonds dédiés de la PAC comme la Dota­tion Jeune Agricul­teur (DJA). Toute­fois, à peine la moitié des paysan·nes de moins de 40 ans ont béné­fi­cié de cette aide lors de leur installation.

Une forte volon­té poli­tique du Con­seil région­al pour accom­pa­g­n­er tous les pro­jets d’installation et repenser les dis­posi­tifs d’aide à l’installation comme la DJA est donc essentielle.

Pour­tant, la région Hauts-de-France, comme un ensem­ble d’autres régions français­es, voit sa pop­u­la­tion agri­cole évoluer vers une diver­sité de pro­fils, de par­cours, d’envies ce qui se reflète par­tielle­ment dans les chiffres de 2019 sur les béné­fi­ci­aires de la DJA :

En revanche, les instal­la­tions en agri­cul­ture biologique sont à la peine avec seule­ment 9% des instal­la­tions. Pour encour­ager les nou­veaux et nou­velles instal­lé·es dans la tran­si­tion agroé­cologique, la Région doit porter des poli­tiques véri­ta­ble­ment volon­taristes dans ce sens. 

Les can­di­dat·es au Con­seil région­al de Hauts-de-France doivent faire de l’installation la clé de la tran­si­tion agroé­cologique et alimentaire ! 

Événements

Interpellation des candidat.es aux élections régionales

La Con­fédéra­tion paysanne, le réseau des AMAP Hauts-de-France, Arti­sans du monde Hauts-de-France, Chré­tiens dans le monde rur­al, Terre de Liens, Green­peace groupe local de Lille, Peu­ples sol­idaires Action Aid région lil­loise, Généra­tions futures, Les Ami.e.s de la Confédération
paysanne, CCFD Terre sol­idaire Hauts-de-France, Pacte pour la tran­si­tion Hauts-de-France se sont
fédérées avec Pour une autre PAC pour envoy­er aux candidat.es aux élec­tions régionales leurs
propo­si­tions pour une action de la Région en faveur de la tran­si­tion agroé­cologique et alimentaire.

Le cour­ri­er les invi­tait à s’engager sur trois propositions :
— soutenir l’installation de paysan.nes nombreux.ses et divers.es
— accom­pa­g­n­er les paysan.nes vers la tran­si­tion agroécologique
— insér­er les paysan.nes dans leur ter­ri­toire et en faire des acteur.rices de la souveraineté
alimentaire.

Kari­ma Del­li (alliance EELV-PS-PCF-LFI) et Audrice Alexan­dre (PACE) se sont engagé.es.

Bilan

Compte-rendu de l'événement

Rejoignez-nous !