Retour sur le site de Pour une autre PAC

Pologne

Contexte agricole

A l’instar de la France, la Pologne est un grand pays agri­cole, qui repose sur une cul­ture paysanne forte et la pré­dom­i­nance de petites exploita­tions famil­iales de semi-sub­sis­tance (l’auto-consommation et les cir­cuits courts représen­tent entre 25 % et 30 % de la pro­duc­tion polon­aise). On trou­ve une majorité de petites exploita­tions de moins de 10 ha d’une part, et une minorité de grandes exploita­tions résul­tant de la pri­vati­sa­tion des anci­ennes fer­mes d’État d’autre part. La pro­duc­tion est assez diver­si­fiée, comme en France : les céréales sont majori­taires, mais la Pologne développe égale­ment l’élevage (laiti­er et porcin, en majorité dans le cadre tra­di­tion­nel et famil­ial, mais égale­ment de volailles dans des struc­tures plus spé­cial­isées). La Pologne est enfin un pro­duc­teur impor­tant de fruits, notam­ment de fruits rouges mais surtout de pommes, dont elle est le pre­mier expor­ta­teur européen.

Par souci des autorités polon­ais­es de mod­erniser l’agriculture, mais aus­si de préserv­er un mod­èle agri­cole basé sur de nombreux·ses petit·es paysan·nes, la mise en œuvre de la PAC a con­duit à accom­pa­g­n­er l’émergence d’un dual­isme agri­cole, avec des aides à la fois tournées vers l’agriculture expor­ta­trice mais égale­ment vers le main­tien d’un réseau d’exploitations familiales.

Source : Min­istère de l’Agriculture et de l’Alimentation

    • Pologne
    • France
  • Nombre de fermes
    • Pologne
    • France
    • 1 410 000 fermes
    • 457 000 fermes
  • Taille moyenne des fermes
    • Pologne
    • France
    • 14 hectares
    • 63 hectares
  • Budget PAC
    • Pologne
    • France
    • 4,4 milliards d'euros par an
    • 9 milliards d'euros par an
  • Agriculture biologique
    • Pologne
    • France
    • 3,5 % de la surface agricole
    • 9,5 % de la surface agricole

Plan national de la PAC

La Pologne est plus ambitieuse que la France pour :

Améliorer le bien-être des animaux d’élevage
La Pologne cou­vre 19 % de son chep­tel par une mesure dédiée à l’amélio­ra­tion du bien-être animal.