Mar­di 7 juin à 21h10, France 2 dif­fusera en prime time un Cash inves­ti­ga­tion sur la Poli­tique Agri­cole Com­mune (PAC). Fruit de prêt d’un an d’enquête, le doc­u­men­taire inter­rogera notam­ment le bilan du verdisse­ment de la PAC 2014–2020 et le sou­tien de cette dernière en faveur des petites fermes.

La précé­dente PAC dont par­le ce Cash Inves­ti­ga­tion a mon­tré ses lim­ites :

❌ Par­mi les 50 plus gros béné­fi­ci­aires de cette PAC touchant plus de 2 mil­lions d’euros d’aides, on ne trou­ve aucun paysan·ne, tan­dis que de nom­breuses petites fer­mes ne reçoivent pas de sub­ven­tions.
❌ Les 2 mil­liards d’euros annuels nor­male­ment dédiés à la pro­tec­tion de la bio­di­ver­sité et de l’environnement n’ont eu aucune effi­cac­ité.

La réforme actuelle de la PAC, qui arrive à son terme, était l’occasion de redress­er le tir pour aboutir à une PAC juste, durable et démocratique.

Il n’est (presque) pas trop tard : #RécupéronslaPAC !

1

D’ici mi-juin, le nou­veau min­istre de l’agriculture peut décider de revoir à la hausse la décli­nai­son française de la réforme de la PAC en prenant en compte les deman­des de la Com­mis­sion européenne. 

2

Le 12 et le 19 juin, nous pou­vons décider d’envoyer assez de député-es engagé-es pour une agri­cul­ture plus juste et plus durable pour for­mer une majorité à l’Assemblée nationale et saisir l’opportunité des révi­sions annuelles de la PAC. 

Si vous n’avez pas Twitter et que vous ne souhaitez pas créer de compte, relayez les révélations du Cash Investigation et l’action sur Instagram et Facebook.

Le sujet étant cru­cial pour com­pren­dre le fonc­tion­nement et l’avenir de l’agriculture française, la Chaire UNESCO Ali­men­ta­tions du Monde saisit l’opportunité de cette enquête et pro­longe la dis­cus­sion dans le cadre d’un entre­tien exclusif avec Véronique Blanc, jour­nal­iste et réal­isatrice du doc­u­men­taire de Cash inves­ti­ga­tion sur la PAC.

Pour par­ticiper à cette con­férence en ligne, nous vous don­nons ren­dez-vous le mer­cre­di 8 juin de 18h à 20h, via ce lien (sans inscrip­tion). Ce sera l’occasion de dia­loguer en direct avec Véronique Blanc et d’approfondir ou con­tester les con­stats sur la PAC qu’elle aura dressés dans son enquête.

Partager sur les réseaux sociaux