Retour sur le site de Pour une autre PAC

Portugal

Contexte agricole

Le paysage agri­cole por­tu­gais est partagé entre de grands domaines au sud (taille moyenne de 61 ha) et des petites exploita­tions au nord (taille moyenne de 6 ha). En 2013, encore 41% des exploita­tions cul­ti­vaient moins d’un hectare ! Si le nom­bre de fer­mes reste très élevé, il se réduit très rapi­de­ment par effet d’agrandissement des fer­mes exis­tantes. Le Por­tu­gal est un pro­duc­teur majeur et un expor­ta­teur de poires, de ceris­es, de pommes, de raisins de table, de tomates pour l’industrie et de riz. Le pays est néan­moins forte­ment défici­taire en céréales et en viande bovine.

L’atteinte d’une plus grande auto­suff­i­sance ali­men­taire est un objec­tif impor­tant dans les poli­tiques agri­coles por­tu­gais­es, qui cherchent à amélior­er les expor­ta­tions et à val­oris­er les pro­duc­tions nationales sur le marché intérieur. Dans le cadre de la PAC actuelle, le Por­tu­gal est un des rares États à soutenir les petit·es agriculteur·rices via une aide for­faitaire, une mesure par­ti­c­ulière­ment adap­tée au regard de la part des fer­mes de petites tailles.

    • Portugal
    • France
  • Nombre de fermes
    • Portugal
    • France
    • 259 000 fermes
    • 457 000 fermes
  • Taille moyenne des fermes
    • Portugal
    • France
    • 15 hectares
    • 63 hectares
  • Budget PAC
    • Portugal
    • France
    • 1,2 milliards d'euros par an
    • 9 milliards d'euros par an
  • Agriculture biologique
    • Portugal
    • France
    • 18 % de la surface agricole
    • 9,5 % de la surface agricole

Plan national de la PAC

Le portugal est plus ambitieux que la France pour :

Plafonner les plus gros montants d'aide
Le Por­tu­gal applique une réduc­tion du mon­tant des aides directes de 50 % à par­tir de 100 000 €.
Soutenir les petites fermes
Le Por­tu­gal applique l’aide for­faitaire pour les petites fer­mes en pro­posant un mon­tant entre 500 € et 1050 € pour les fer­mes jusqu’à 2 ha. Cela touchera env­i­ron 80 000 fermes.
Mettre fin aux inégalités dans les montants d'aide entre territoires
Le Por­tu­gal opère un rap­proche­ment pro­gres­sif des mon­tants à l’ha, qui abouti­ra à une har­mon­i­sa­tion totale en 2026.
Soutenir financièrement les fermes en agriculture biologique
Le PSN por­tu­gais rémunère le main­tien de l’a­gri­cul­ture biologique dans l’é­co-régime et les mon­tants par pro­duc­tion sont bien plus élevés que la rémunéra­tion pro­posée par l’é­co-régime français.