Pour les (futur·e·s) paysan·ne·s

Pour les futur·e·s paysan·ne·s

Vous n’êtes pas encore paysan·ne, mais vous voulez le devenir ? Nos organ­i­sa­tions mem­bres sont là pour vous accom­pa­g­n­er dans votre instal­la­tion !

  • FADEAR : les ADEAR accom­pa­g­nent l’in­stal­la­tion par le tutorat et des for­ma­tions, vous per­me­t­tant de béné­fici­er de l’ex­péri­ence des tuteur·rice·s et de l’ex­per­tise de l’or­gan­i­sa­tion.
  • Rena­ta : pour met­tre son activ­ité à l’épreuve dans un espace-test agri­cole.
  • MRJC : pour sus­citer l’envie, se for­mer à l’agriculture, réfléchir à son instal­la­tion.
  • Terre de Liens : pour trou­ver du fonci­er pour s’in­staller.
  • SOL : se for­mer à l’a­groé­colo­gie et la con­ser­va­tion des semences anci­ennes.
  • Terre et human­isme: se for­mer à l’a­groé­colo­gie.

 

Pour les paysan·ne·s en activité

  • Rejoin­dre un syn­di­cat ou une organ­i­sa­tion paysanne mem­bre de la plate­forme (Con­fédéra­tion Paysanne, UNAF, FADEAR, FNAB, CIVAM, Miramap).
  • Par­ticiper à des for­ma­tions :
    • FADEAR : nom­breuses for­ma­tions sur des thèmes général­istes et divers (tant tech­niques qu’ad­min­is­trat­ifs).
    • Terre et human­isme : for­ma­tions en agroé­colo­gie.
    • Civam : for­ma­tions général­istes : agri­cul­ture durable, diag­nos­tic, reprise d’activités, économie d’én­ergie et d’intrants, cir­cuits courts, instal­la­tion, trans­mis­sion…
    • For­ma­tions de SOL pour l’indépendance économique et l’efficacité écologique dans le cadre du pro­jet Biofer­mes : pro­duc­tion, sélec­tion et mul­ti­pli­ca­tion des semences ; tech­niques agroé­cologiques pour éradi­quer l’u­til­i­sa­tion d’intrants chim­iques…
  • Devenir une sen­tinelle Slow­food et val­oris­er les pro­duits arti­sanaux de qualité, réalisés selon des pra­tiques tra­di­tion­nelles.
  • Par­ticiper au pro­jet de la LPO : « des ter­res et des ailes » et met­tre en place des amé­nage­ments pour favoris­er la bio­di­ver­sité, ou au pro­jet « Paysans de nature » pour préserv­er et favoris­er la bio­di­ver­sité sauvage sur les fer­mes.
  • Entr­er dans une démarche de com­merce équitable “made in France” avec Com­merce Equi­table France.
  • Créer ou rejoin­dre une AMAP avec Miramap.
  • Se lancer dans l’a­gro­foresterie avec Afac-Agro­foresterie.