Retour sur le site de Pour une autre PAC

Autriche

Contexte agricole

L’agriculture autrichi­enne est très mar­quée par sa géo­gra­phie mon­tag­neuse, avec des exploita­tions agri­coles générale­ment de petite taille. La sur­face agri­cole se répar­tit de manière égale entre pro­duc­tions ani­males et végé­tales, l’él­e­vage restant majori­taire dans les régions de mon­tagne, où sont pro­duits lait et viande bovine. Avec un tiers de son ter­ri­toire classé en zones à con­traintes naturelles, l’Autriche s’est tourné tôt vers des mod­èles d’agriculture divers et mul­ti­fonc­tion­nels, respectueux de l’environnement. Ces mod­èles, forte­ment sub­ven­tion­nés via les aides des­tinées à la mon­tagne, sont val­orisés à l’export via des labels de qualité.

La poli­tique agri­cole autrichi­enne est large­ment tournée vers le développe­ment rur­al (le bud­get du sec­ond pili­er étant qua­si­ment équiv­a­lent à celui du pre­mier) et a fait de l’environnement une pri­or­ité nationale. A titre d’illustration, l’Autriche est le pays européen pos­sé­dant la plus grande part de ter­res cul­tivées en agri­cul­ture biologique (26% en 2020).

Source : Min­istère de l’Agriculture et de l’Alimentation

    • Autriche
    • France
  • Nombre de fermes
    • Autriche
    • France
    • 126 500 fermes
    • 457 000 fermes
  • Taille moyenne des fermes
    • Autriche
    • France
    • 20 hectares
    • 63 hectares
  • Budget PAC
    • Autriche
    • France
    • 1,3 milliards d'euros par an
    • 9 milliards d'euros par an
  • Agriculture biologique
    • Autriche
    • France
    • 26 de la surface agricole
    • 9,5 % de la surface agricole

Plan national de la PAC

L'Autriche est plus ambitieuse que la France pour :

Plafonner les plus gros montants d'aide
L’Autriche applique un pla­fon­nement des aides directes à 100 000 €.
Mettre fin aux inégalités dans les montants d'aide entre territoires
L’Autriche applique à l’ensem­ble du ter­ri­toire nation­al un mon­tant unique pour le paiement de base à l’hectare.
Installer de nouveaux agriculteurs
L’Autriche sou­tient, grâce à la PAC, 2300 instal­la­tions chaque année, un effort supérieur à la France ramené au nom­bre de fer­mes trois fois inférieur en Autriche.
Réduire le budget dédié aux aides favorisant un modèle agro-industriel
L’Autriche a his­torique­ment fait le choix d’avoir un sec­ond pili­er très fort pour ren­forcer ses actions en matière de développe­ment rur­al. Dans cette nou­velle PAC, le sec­ond pili­er représente 43 % du bud­get PAC total. 
Rémunérer les pratiques agricoles favorables à l’environnement
Dans l’é­co-régime autrichien, trois mesures sur qua­tre sont jugées per­ti­nentes d’un point de vue envi­ron­nemen­tal, mal­gré des amélio­ra­tions souhaitées.
Soutenir financièrement les fermes en agriculture biologique
Le PSN autrichien prévoit une aide de 205 € par ha dans le sec­ond pili­er, un mon­tant de base qui peut être aug­men­té selon les pro­duc­tions. Le sou­tien apporté aux fer­mes bio autrichi­ennes (26 % de la sur­face agri­cole) est bien supérieur à la France.
Améliorer le bien-être des animaux d’élevage
L’Autriche cou­vre 30 % des ani­maux d’él­e­vages par une mesure d’amélio­ra­tion du bien-être animal.