Retour sur le site de Pour une autre PAC

Pays-Bas

Contexte agricole

Avec une sur­face lim­itée en ter­res agri­coles, les Pays-Bas dis­posent d’une agri­cul­ture très pro­duc­tiviste et tournée vers l’export. Les prin­ci­paux secteurs sont l’élevage (et notam­ment laiti­er, un tiers des exploita­tions du pays sont dédiées aux vach­es laitières), mais égale­ment l’horticulture (en grande majorité sous ser­res chauffées).
Les Pays-Bas sont con­fron­tés à de graves prob­lèmes de pol­lu­tion par les nitrates du fait d’un chep­tel très impor­tant rap­porté à la sur­face agri­cole, ce qui pousse les gou­verne­ment depuis plusieurs années à opér­er des rachats de ferme pour réduire le nom­bre d’animaux dans les éle­vages indus­triels, majori­taires dans le pays.

Con­cer­nant la PAC, les Pays-Bas prô­nent une ori­en­ta­tion vers le marché et con­sid­èrent favor­able­ment l’accroissement des sou­tiens en faveur de la com­péti­tiv­ité et de l’innovation et la rémunéra­tion des ser­vices envi­ron­nemen­taux, au détri­ment des sou­tiens directs au revenu. Cette ori­en­ta­tion s’est traduite dans cette nou­velle PAC par un trans­fert impor­tant du pre­mier vers le sec­ond pili­er, ain­si que par une défense du car­ac­tère oblig­a­toire de l’éco-régime, nou­v­el out­il de rémunéra­tion des pra­tiques favor­ables à l’environnement.

Source : Min­istère de l’Agriculture et de l’Alimentation

    • Pays-Bas
    • France
  • Nombre de fermes
    • Pays-Bas
    • France
    • 55 700 fermes
    • 457 000 fermes
  • Taille moyenne des fermes
    • Pays-Bas
    • France
    • 33 hectares
    • 63 hectares
  • Budget PAC
    • Pays-Bas
    • France
    • 795 millions d'euros par an
    • 9 milliards d'euros par an
  • Agriculture biologique
    • Pays-Bas
    • France
    • 4 % de la surface agricole
    • 9,5 % de la surface agricole

Plan national de la PAC

Les Pays-Bas sont plus ambitieux que la France pour :

Mettre fin aux inégalités dans les montants d'aide entre territoires
Les Pays-Bas appliquent à l’ensem­ble du ter­ri­toire nation­al un mon­tant unique pour le paiement de base à l’hectare.
Réduire le budget dédié aux aides favorisant un modèle agro-industriel
Les Pays-Bas trans­fèreront pro­gres­sive­ment une part plus impor­tante de leur bud­get du pre­mier vers le deux­ième pili­er, par­tant de 15 % en 2023 pour aller jusqu’à 30 % en 2027 !
Rémunérer les pratiques agricoles favorables à l’environnement
L’é­co-régime néer­landais est con­stru­it comme un sys­tème à point, basé sur une liste de mesures par­mi lesquelles les fer­mes font leur choix. En fonc­tion du nom­bre de points, il est pro­posé trois niveaux de rémunéra­tion. Ce sys­tème est jugé dans son ensem­ble plutôt sat­is­faisant par Birdlife, le WWF et le Bureau européen de l’en­vi­ron­nement (voir métho­do), notam­ment en rai­son de sa progressivité.
Améliorer le bien-être des animaux d’élevage
Dans l’é­co-régime néer­landais, trois types de pra­tiques favor­ables au bien-être ani­mal sont val­orisées (dont lim­i­ta­tion de la den­sité et temps de pâturage).