Jusqu’au 23 OCTOBRE 2020,
rejoignez le mouvement européen
good food good farming sur les réseaux sociaux !
exigez une politique agricole juste et durable pour nos paysan·nes, notre alimentation et notre environnement
!

Jusqu’au 23 octo­bre, nos élu·es au Par­lement européen décideront, au nom des tou·tes les citoyen·nes européen·nes, com­ment notre agri­cul­ture et notre ali­men­ta­tion évolueront jusqu’en 2027.

Le mod­èle agri­cole français actuel c’est :

200 fer­mes qui dis­parais­sent chaque semaine
-70% d’in­sectes en 30 ans
Des modes d’élevages iné­gaux, cer­taines pro­duc­tions étant très inten­sives
(moins de 5% des porcs sont élevés sur paille, et encore près de 50% de poules en cages)

+25% de pes­ti­cides util­isés en 10 ans
25% des émis­sions de gaz à effet de serre
8 mil­lions de français·es qui font appel à l’aide ali­men­taire
1/4 des paysan·nes sous le seuil de pau­vreté

Des entre­pris­es de l’a­gro-indus­trie qui ne cessent de s’en­richir

Sans une prise de con­science réelle de nos élu·es, nous vous assurons que la sit­u­a­tion ne va faire qu’empirer. L’avis des citoyen·nes est rarement pris en compte sur les ques­tions agri­coles. Pour­tant, nous sommes tou·tes concerné·es !

NOUS VOUS INVITONS, DU 12 AU 23 OCTOBRE,
À INTERPELLER DES EURODÉPUTÉ·ES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX.

Nous craignons en effet qu’une majorité souhaite recon­duire une Poli­tique Agri­cole Com­mune iden­tique à la précé­dente. Nous avons iden­ti­fié, pour vous, les élus fran­coph­o­nes les plus sus­cep­ti­bles de chang­er la donne. Ils font tous par­tie du groupe Renais­sance (Renew en anglais), dans lequel siè­gent les eurodéputé·es français·es issus de la liste La République En Marche (LREM).

Les amendements votés par le Parlement depuis mardi ne font pas de la future #PAC un changement de paradigme.
Il ne reste
qu’une option :
A
ppeler à rejeter le vote final de la PAC vendredi !

#VotethisCAPdown

COMMENT PARTICIPER ?

1. Cliquez sur “Je veux chang­er la PAC”
2. Con­servez le tag des eurodéputés ain­si que le #VoteThis­CAP­Down
3. Cliquez sur “Tweet­er“

4. Partagez autour de vous. Plus nous serons nombreux·ses, plus notre voix sera enten­due.