20 000 solutions pour inventer “le Monde d’Après”

La crise inédite à laquelle nous faisons face pourrait être un nouveau signal de l’urgence à changer nos modèles de société, notamment autour de l’agriculture et de l’alimentation. C’est en partant de ce constat, que le WWF-France, membre de Pour une autre PAC, a organisé, en partenariat avec plusieurs acteurs de la société civile, une grande consultation citoyenne sur la plateforme Make.org pour répondre à cette question cruciale : “Crise Covid-19 : Comment inventer tous ensemble le monde d’après ?“.  Avec plus de 165 000 participant·e·s, 20 000 propositions et 1,7 million de votes, la consultation a été marquée par une forte mobilisation citoyenne.

Les propositions de Pour une autre PAC pour changer le modèle agricole de demain

Alors que la crise du coronavirus a permis de mettre en évidence les failles de notre agriculture, Pour une autre PAC a déjà établi une liste de mesures concrètes pour rendre le modèle agricole de demain plus durable et résilient. Au même titre que les citoyen·ne·s, elle a donc participé à la consultation pour proposer ses solutions, toutes facilement réalisables en réformant profondément la Politique  Agricole Commune (PAC) :

1- Reconnaître les pratiques de l’agriculture vertueuses pour l’environnement en les rémunérant
2- Développer des dynamiques locales d’approvisionnement alimentaire répondant aux attentes des citoyen·ne·s
3- Donner des moyens aux paysan·ne·s de se protéger face à la volatilité des prix pour garantir un revenu
4- Financer la transition agroécologique des fermes (sortie des pesticides)
5- Accompagner l’installation de tous les projets paysans
6- Rendre l’agriculture biologique accessible à tous en finançant son maintien/développement
7- Gérer les risques sanitaires et climatiques en amont, en encourageant les fermes qui s’y adaptent
8- Mettre fin aux importations et exportations agricoles qui nuisent aux paysans dans les pays du Sud et du Nord
9- Soutenir les productions en faveur d’une alimentation saine et de qualité
10- Co-construire la Politique Agricole Commune avec les citoyens et les acteurs publics de l’environnement et de la santé
11- Rehausser l’ambition des critères environnementaux dans la PAC et y créer une conditionnalité sociale et de bien-être animal
12- Stimuler l’emploi agricole plutôt que l’agrandissement des fermes, en plafonnant toutes les aides de la PAC à l’actif par exemple

Si la mesure n°3 a remporté la plus forte adhésion, les autres propositions soumises au vote ont été soutenues à près de 78% par les citoyen·ne·s consulté·e·s, faisant de la réforme de la PAC, un outil à exploiter en priorité pour faire évoluer notre agriculture !

Plusieurs enjeux identifiés au travers des solutions de Pour une autre PAC se sont également avérés être prioritaires pour un grand nombre de participant·e·s. Ceux-ci figurent donc dans le bilan global de la consultation.

Les grandes priorités des citoyen·ne·s pour changer notre modèle de société

14 des solutions plébiscitées lors de la consultation constitueront un agenda citoyen donnant à l’ensemble des acteurs de la société civile une boussole des priorités à suivre pour inventer et construire ensemble le monde d’après. Parmi celles-ci, trois propositions concernent directement notre système agricole et alimentaire :

  1. Favoriser la consommation locale et les circuits de proximité en recentrant la PAC sur les petites exploitations
  2. Se diriger vers une agriculture alternative (allant du bio à la permaculture)
  3. Protéger la biodiversité, les espèces et leur milieu

Au lendemain de la consultation, les organisateurs s’engagent à traduire les propositions les plus plébiscitées en mesures concrètes pour influencer le plan de relance sur lequel travaille le gouvernement. Elles lancent, en parallèle, un appel à l’action publique et citoyenne pour faire remonter les initiatives allant dans le sens du monde d’après souhaité.

Il ne fait néanmoins aucun doute que les trois propositions en lien avec l’agriculture et plébiscitées par les citoyen·ne·s ne pourront pas se concrétiser sans une mobilisation forte autour de la réforme de la Politique Agricole Commune et de sa déclinaison au national dès cette année. Je m’engage dès maintenant ici.

Plus d’informations sur la consultation Le Monde d’Après : wwf.fr/covid-19