Dans 10 ans, près de la moitié des paysan·nes auront atteint l’âge de la retraite, sou­vent sans trou­ver de repreneur·euse pour leur ferme…

Le con­stat du déclin con­stant du nom­bre de paysan·nes est alar­mant et symp­to­ma­tique d’un mod­èle agri­cole et ali­men­taire à bout de souf­fle et dans l’incapacité de répon­dre aux mul­ti­ples défis aux­quels il est con­fron­té : val­ori­sa­tion du méti­er de paysan·ne, dura­bil­ité de l’agriculture, sou­veraineté ali­men­taire, respect du bien-être ani­mal, dynamisme du tis­su rur­al, cohérence avec le développe­ment des paysan·nes du Sud, ou encore lutte con­tre les change­ments climatiques.

Décou­vrez la vidéo de lance­ment de la campagne.

Alors que les derniers arbi­trages pour la nou­velle Poli­tique Agri­cole Com­mune (PAC) relèvent d’un statu quo irre­spon­s­able, nous exi­geons une poli­tique d’installation volon­tariste de la part des Régions, sur la base des fonds PAC qu’elles gèrent, pour amorcer enfin le change­ment de cap indis­pens­able que nous défendons.

Inter­pel­lons les candidat·es et mobil­isons nos Régions, notam­ment lors de tables de débat rassem­blant candidat·es, paysan·nes et citoyen·nes.

Face à la dis­pari­tion pro­gram­mée des paysan·nes, il est encore temps d’agir !

Pour retrou­ver les infor­ma­tions de la cam­pagne, ren­dez-vous ici